Sélectionner une page

Vous avez décidé d’investir un peu d’argent et vous savez que le placement immobilier reste l’un des meilleurs investissements. Néanmoins, vous souhaiteriez en savoir un peu plus, que ce soit sur la rentabilité, ou encore, le risque que peut générer ce genre d’investissement. Découvrez les produits dans lesquels vous pouvez investir sans risque.

Investissement immobilier

L’immobilier est un terme vaste qui définit l’ensemble des activités commerciales qui touchent de loin, ou de près aux biens immobiliers. Il s’agit de biens ne pouvant être déplacés, d’ailleurs l’expression immobilière veut presque signifier « une chose qui ne peut bouger ». Cela concerne par exemple, un terrain ou un bâtiment.

L’immobilier touche également des secteurs d’activités connexes comme : la gestion locative ou immobilière, la gestion de patrimoine, la conception et la construction de bâtiments, la location ou le logement, etc. Et pour le bon fonctionnement du marché de l’immobilier, il faut impliquer du droit et de la finance. Mais il s’agit surtout du côté finance et lucratif de l’immobilier qui pousse de plus en plus de particuliers, d’entreprises et autres acteurs à se lancer dans l’investissement immobilier.

Investir dans l’immobilier revient en réalité à effectuer un placement dans des biens immobiliers. En effet, les biens immobiliers peuvent, soit être mise en vente par le propriétaire, ou soit mise en location par ce dernier, mais dans ce cas, il devra solliciter les services d’un agent immobilier ou utiliser ses propres moyens. Dans l’un ou l’autre des cas, il s’agit d’un investissement qui rapporte beaucoup de profits lorsqu’on sait comment orienter son placement. Par exemple, lorsqu’un propriétaire met en location un bien immobilier, on parle d’investissement immobilier locatif.

Le bien est dès lors utilisé en tant qu’investissement pour en faire résulter des gains importants qu’on appelle le loyer. Notez que le bien immobilier ne concerne pas forcément la location d’un appartement ou d’une maison, il peut s’agir aussi d’une place de stationnement, de la location d’un immeuble, de la location d’une boutique pour le commerce, ou encore une cave. Cette location est régie dans la plupart des pays par un contrat signé entre le propriétaire du bien et le locataire. Outre ces derniers, on distingue plusieurs autres types de placements immobiliers.

Les types de placements immobiliers

placements immobiliers

De nos jours, il existe de multiples façons d’investir dans l’immobilier. Chaque moyen de placement comprend ces avantages et ces inconvénients, mais tous permettent de garantir un bon rendement de votre investissement immobilier locatif. Le plus important est de savoir lequel de ces moyens convient le plus, suivant le budget et l’ambition. Ainsi, on distingue l’immobilier pour sa résidence principale, l’immobilier de l’investissement locatif, l’immobilier pour la défiscalisation, l’immobilier par le biais des SCPI, et l’immobilisation via le Crowdfunding immobilier.

Le placement immobilier pour sa résidence principale

Il s’agit de l’un des meilleurs placements immobiliers du marché : faire l’achat de sa résidence principale. Cependant, c’est une tâche des plus simples mais qui n’est pas forcément à la portée de tous, puisqu’il faut investir une somme plus ou moins conséquente, ce qui amènera probablement à rassembler des fonds, y compris le prêt bancaire. Mais avoir une résidence principale, permet de ne pas décaisser des loyers durant presque toute votre vie.

Disposer librement de votre bien, et effectuer des travaux d’aménagement pour commencer à constituer votre patrimoine personnel. Au lieu d’engager chaque mois un agent commercial, pour la location de votre bien immobilier, il faut plutôt rembourser votre prêt bancaire pendant des années avant de devenir complètement autonome. Ce dernier constitue la première marche à franchir pour construire un patrimoine personnel.

Cependant, au-delà des qualités inhérentes du bien, deux points importants sont à prendre en compte avant de se lancer dans toutes démarches d’achat d’une résidence principale. D’abord, il faudrait avoir connaissance de vos besoins actuels, il s’agit de choisir une résidence qui répond parfaitement à votre mode de vie présent, et vos exigences actuelles. Les critères doivent répondre à votre situation familiale et personnelle. Ensuite, il faut déterminer vos perspectives de vente future. Même si un logement vous intéresse, il faut également être dans une optique de moyen à long terme.

Si en cas d’urgence professionnelle (notamment une mutation professionnelle), il n’y a pas la possibilité de vendre rapidement et à un prix avantageux votre logement neuf, c’est que ces derniers n’en valent pas la peine. Ainsi, le logement doit être situé dans un immeuble de qualité et doit aussi pouvoir offrir des caractéristiques séduisantes et spéciales, de préférence neuves, ou pas trop anciennes. Il faut également miser sur l’avenir et acheter une résidence située dans un coin désert qui est en voie d’industrialisation. C’est une bonne option pour un petit budget.

Investissement immobilier locatif

C’est un placement qui consiste à effectuer l’achat d’un logement immobilier, pour ensuite le louer dans le but de construire un patrimoine immobilier, et d’accroître ses revenus locatifs mensuels ou annuels. Il présente de nombreux avantages financiers, et voici quelques critères à suivre pour bien réussir votre investissement dans l’immobilier locatif

Trouvez le vendeur idéal

La première règle de tout investissement locatif est ceci : votre bénéfice commence depuis l’achat, et non durant la revente. Non seulement il faut trouver un vendeur motivé à vendre son bien, mais il faut également acheter le bien à un prix très avantageux. Ce prix doit être de telle sorte que durant la location ou la revente du bien, il faut être capable de bénéficier d’un gain supérieur à votre prix d’achat.

Déterminez votre cible

Lorsqu’il faut effectuer un premier investissement et ceci en fonction de votre capacité d’emprunt ; il faut cibler les types d’individus à qui souscrire des locations. S’il y a des étudiants, les petites surfaces, les studios pour étudiants sont généralement réservés pour eux.

Mais dans la mesure où vous ciblez de jeunes travailleurs, ou un homme avec une bonne situation familiale, alors il faut des logements de taille, espacés ; des logements par exemple F2, et parfois situés à proximité de transports en commun. Dans tous les cas, l’emplacement d’un logement est un facteur déterminant pour un bon investissement immobilier locatif. Ainsi, il faut choisir votre emplacement en fonction du niveau d’attractivité de la ville ou du quartier.

Faites bien vos recherches et visitez beaucoup de biens immobiliers

En premier lieu, avant d’acheter un logement, il faut effectuer beaucoup de recherches, visiter beaucoup de sites immobiliers, et faire peu de propositions. Les moyens de recherches sont divers, notamment internet, les journaux, les agents ou mandataires immobiliers, etc. Concernant internet, il faut diriger vos recherches dans les sens suivants : l’attractivité de la ville ou du quartier où vous désirez acheter le bien.

Il faut prendre en compte les éléments comme l’emploi, les écoles et la réputation de la ville ou du quartier ; l’offre de biens limités. S’il y a une surcharge ou un trop grand nombre de biens dans la région, votre investissement risque de ne pas avoir un bon taux de rendement. La qualité des infrastructures, ces derniers doivent être satisfaisants; il doit s’agir d’une région bien gérée et où les investissements sont réalisés en temps et heure. Et enfin, les activités économiques en progression dans la ville ou quartier, la diversité en matière de gros employeur est à prendre en compte dans votre choix.

Outre l’internet, il faut effectuer vos recherches auprès des personnes de votre entourage. Elles constituent de véritables sources d’informations pour vérifier vos trouvailles. Ensuite, il y a « l’environnement immédiat », il faut s’assurer que la région dans laquelle il faut acheter le bien soit située à proximité de tous les éléments indispensables, dont aurait besoin le locataire. Il s’agit d’éléments attractifs comme : les commerces, les écoles, les transports, et les loisirs.

Et enfin, concernant les visites, sachez juste qu’il faut visiter les sites pour avoir la chance de trouver de bons logements. On parle là de visiter de 40 à 50 logements différents. Cela paraîtra long, mais c’est le prix à payer pour trouver ce qu’il faut.

Achetez à proximité de votre domicile

C’est un critère important pour réussir à avoir de bons rendements de son investissement. En effet, il s’agit d’achat de biens près de chez soi, un bien qu’on maîtrise parfaitement. C’est un point qui permet d’acheter dans un endroit qu’il faut réellement connaitre, et la proximité permet d’intervenir rapidement en cas de problème. Et s’il faut effectuer vous-même la gestion locative, alors il est d’autant plus avantageux d’être à proximité du bien.

Outre, les critères énumérés ci-dessus, il faut également créer une équipe qui comprend parfaitement le concept d’investissement dans l’immobilier locatif. Il faut aussi suivre les critères suivants : mettez à l’écart votre sens instinctif, faites les calculs de rentabilité ; effectuez votre placement sans tenir compte du fait que vous investissez dans l’immobilier locatif. Il faut également faire votre possible pour toujours rester informé, et surtout trouver d’excellents conseillers en gestion ou gestionnaire locatif.

Placement immobilier

Pour parler des placements financiers, par exemple de type crowdfunding, il faut d’abord avoir connaissance de ce que signifie le terme « crowdfunding », ensuite connaitre les sites plateformes d’investissements crowdfunding, et enfin connaitre les types de placements que propose cette plateforme.

Définition

placements immobiliers - crowdfunding

Le crowdfunding est une sous-famille du financement participatif, qui a vu le jour aux États-Unis en 2010 et qui a été lancé en France en 2011. Il s’agit de sites ou plateformes qui englobent toutes les activités financières, où l’investisseur peut effectuer un prêt ou souscrire des comptes titres dans le but de financer une transaction immobilière. Ce qui fait la particularité de ce type de placement est le fait qu’il permet d’accéder à des investissements immobiliers.

Il permet également aux internautes de percevoir une commission ou rémunération considérable. La rémunération tourne autour de 10 % en moyenne. Cependant, c’est un placement qui présente de réels risques de perte en capital, autant partielle que totale.

Les sites de crowdfunding

Pour jouir des avantages de ce type de placement, l’investisseur peut se rendre sur les plateformes de crowdfunding suivants : Anaxago, Canberra immo, ClubFunding, Crowdfunding-immo, Fullinwest, Fundimmo, Hexagone crowdbuilding, Homunity, Inidev, Immovesting, Lymo, My new startup,  Weeximmo, ou encore Wiseed. Selon le cafedupatrimoine, en 2016, le crowdfunding a connu un essor incroyable.

Les types de crowdfunding

Chacun de ces sites ne dispose que d’un seul type de statut crowdfunding. Il peut s’agir du statut de conseiller en investissement participatif (CIP) qui est octroyé par l’AMF (Autorité des marchés financiers). C’est le cas des plateformes tel que : Lymo, Wiseed, Anaxago, ou crowdfunding-immo. Mais, il peut aussi s’agir du statut d’intermédiaire en financement participatif (IFP), ce qui est le cas d’Hexagone Crowdfunding. Pour effectuer un placement immobilier crowdfunding, l’investisseur dispose de multiples options qui varient en fonction de la plateforme choisie.

Ainsi, il y a la possibilité de souscrire à des exigences d’un vecteur d’investissement. Il y a également la possibilité d’effectuer votre investissement en souscrivant à des actions d’un vecteur, comme dans le cas d’une holding.. Enfin, vous avez également la possibilité d’investir via un contrat de dépôt classique. Et ces trois types de placements en crowdfunding ont une période d’engagement qui est déterminé bien à l’avance (12 à 24 mois).

En somme, effectuer des placements immobiliers procure beaucoup d’avantages. Mais avant d’adhérer à ces investissements, il est important de faire une étude de votre propre profil afin de connaître vos objectifs.