Débuter dans l’investissement immobilier

Investir dans l’immobilier est le rêve de beaucoup de personnes et surtout, il est un projet ambitieux. Aujourd’hui, le marché de l’immobilier est très porteur et attractif. En effet, la baisse des taux d’intérêts et la chute des prix attirent et font de l’immobilier un marché propice à un très bel avenir. Mais connaissez-vous les étapes d’un beau placement ? Quels sont les investissements d’avenir ? C’est ce que nous allons découvrir dans cet article pour bien investir dans l’immobilier.

Les risques liés à l’investissement immobilier

Malheureusement, investir dans un logement n’est pas sans risque. Il est très important de connaître ces inconvénients  afin d’éviter les mauvaises surprises et pour ne pas se retrouver dans une situation préjudiciable. Quels sont ces risques ? C’est ce que nous allons découvrir dans cette première partie.

Le risque du marché

Actuellement, le marché immobilier est très porteur. En revanche, lorsque les prix et les taux d’intérêts augmentent, ceci entraîne des achats moins nombreux. De plus, il est important d’acheter un bien au juste prix. Une négociation est donc nécessaire avant tout achat.

Le risque de vacance locative

Si vous envisagez d’investir un bien en vue de le louer, il est essentiel de faire attention à la vacance locative. Un mois de loyer en moins provoque une grosse baisse des revenus mensuels. Celle-ci est d’autant plus importante que des coûts fixes (taxes, charges) sont à payer chaque mois.

Le risque d’impayés

C’est un des plus gros risques reconnus de l’investissement immobilier. Les impayés sont un réel problème pour tout propriétaire. Ce risque est d’autant plus important qu’expulser un locataire est très difficile.

Le risque de dégradation

Comme le risque d’impayés, la dégradation de bien n’est pas à négliger non plus.

Les malfaçons

Voici le dernier risque : les malfaçons. Une malfaçon non identifiée au moment de l’achat peut représenter un coût important pour les nouveaux propriétaires.

Quel est le meilleur investissement immobilier ?

Au jour d’aujourd’hui, la pierre est un placement sûr aux multiples avantages. Cependant, même si investir est une très bonne solution, encore faut-il trouver le meilleur investissement. L’immobilier locatif est devenu une bonne alternative de placement financier. Grâce à la Loi Pinel, une réduction d’impôt peut être accordée selon la durée d’engagement. L’investissement immobilier locatif permet aussi à son propriétaire de toucher des revenus mensuels non négligeables.

Investir dans l’immobilier : petite ou grande surface ?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les petites surfaces rapportent plus que les grandes. Pourquoi ? Voici les raisons.

Les studios : une très forte demande

La demande de studio est sans cesse en évolution, en particulier dans les grandes villes très prisées par les étudiants.

Petites surfaces : un investissement raisonnable

Le prix d’achat des studios est plus abordable que celui des grandes surfaces. De plus, si l’investissement est moins élevé, le propriétaire pourra acheter plusieurs biens ou tout simplement placer son argent sur un compte. Investir dans divers logements représente une très bonne stratégie d’investissement.

Studios : une rentabilité intéressante

Si le studio est situé dans une zone géographique à très fort potentiel et si son prix d’achat est abordable, alors une rentabilité avantageuse pourra être dégagée.

Immobilier : commencer par des petits investissements

Comme indiqué dans le paragraphe précédent, investir dans les petites surfaces est une très bonne alternative. Si vous souhaitez placer votre argent dans un autre petit investissement, les parkings sont aussi très intéressants. Peu chers, ils garantissent une rentabilité et un rendement important. Avec une demande en constante évolution, les parkings sont, aujourd’hui, les plus rentables des investissements du marché immobilier.

Jeune actif : comment investir dans l’immobilier ?

Vous êtes désormais dans la vie active ? La chose la plus importante désormais, est de vous constituer une épargne. Les jeunes actifs ont tous en tête d’acheter leur résidence principale. Mais ce placement est-il le plus intéressant ? Existe-il une alternative plus rentable ? C’est ce que nous allons voir dans cette partie.

L’immobilier locatif : une offre alléchante

Actuellement, de plus en plus de jeunes actifs préfèrent acheter un bien en vue de le louer plutôt que d’acquérir leur résidence principale, et ce pour diverses raisons. Tout d’abord, le placement locatif permet de se constituer un patrimoine et d’augmenter l’apport nécessaire à leur achat futur. Avec le dispositif Pinel, l’immobilier locatif est très avantageux. Cette loi offre de nombreux bénéfices (rendement intéressant, par exemple) à chaque acheteur.

Faut-il impérativement investir dans les beaux quartiers ?

Afin que l’investissement immobilier soit une réussite, il est conseillé de choisir une ville au dynamisme fort. Le potentiel permet d’assurer une rentabilité intéressante. Les beaux quartiers sont-il à privilégier ?

Pourquoi les investissements dans les beaux quartiers sont plus chers ?

Les beaux quartiers sont riches en infrastructures, équipements… Le cadre de vie est aussi attirant. Des choses essentielles qui rendent ces quartiers dynamiques et attractifs. C’est d’ailleurs ces divers éléments qui rendent le prix du mètre carré de ces zones prisées aussi élevé.

Le rendement locatif des investissements dans les beaux quartiers : moins bons ?

Dans les beaux quartiers, le rendement n’est pas aussi bon que cela. Il est, sans doute, judicieux d’opter pour une petite surface située dans une zone géographique à fort potentiel de développement où la demande est constante. De plus, dans les beaux quartiers, le prix du mètre carré est très élevé. Afin d’assurer un rendement intéressant, le prix de la location devra, elle aussi, être élevée. Un critère qui peut donc limiter le nombre de personnes intéressées.

Mode d’emploi pour investir dans l’immobilier

Acheter un bien est un acte important qui nécessite d’être réfléchi et préparé. Voici quelques conseils pour réussir son investissement immobilier : mode d’emploi pour investir dans l’immobilier.

Evaluer votre capacité de financement

C’est une étape primordiale qui vous permettra de déterminer votre budget maximal et le type de votre bien immobilier. Pour cela, chaque organisme bancaire peut fournir des renseignements sur le revenu disponible et la capacité d’endettement accordée. Un bon investissement immobilier est une acquisition qui respecte votre budget et qui ne nécessite qu’un effort d’épargne optimal.

Choisir un emplacement intéressant

Choisir un bien dans une zone géographique à fort potentiel est primordial. La ville choisie doit disposer d’infrastructures développées, d’un réseau de transports optimal, de commerces de proximité… Un bon emplacement est la clé pour trouver un locataire rapidement, stable et de confiance.

Définir le type de bien

Selon votre budget, le bien sélectionné devra aussi répondre à vos attentes et à vos objectifs.

Evaluer la rentabilité

Quel que soit vos buts, le calcul de la rentabilité est primordial afin de savoir si votre futur investissement immobilier sera une réussite ou non.

Investissement immobilier : passer par un intermédiaire ?

Cela dépend du propriétaire. Si ce dernier souhaite se décharger de toutes les démarches administratives, alors l’engagement d’un prestataire est une bonne solution. Celui-ci se chargera de sécuriser l’investissement, de mieux cibler les potentiels locataires et de déterminer le prix juste du bien. Mais tout ceci a un coût. Les prestations d’une agence immobilière ne sont pas gratuites. Il est donc important de bien tout prendre en compte avant chaque décision. Plus d’information sur la page : Investissement immobilier : passer par un intermédiaire ?

Louer vide ou meublé : les astuces pour ne plus vous tromper !

C’est une question que tout propriétaire doit se poser avant de mettre en location le logement. Vide ou meublé, quelle est le meilleur rendement ? Quel est le plus facile à louer ?

Logement vide : moins de risques mais un loyer plus bas

Le prix d’une location vide est moins élevé qu’une meublée. En revanche, ce type de location engendre moins de risques en ce qui concerne l’entretien du bien, l’encaissement des loyers et les frais de gestion.

Location meublée : ses bénéfices

Une importante rentabilité

A la différence de la location vide, le prix du logement meublé est plus élevé. La rentabilité est donc plus importante. En revanche, le rendement locatif brut, les charges et les taxes sont aussi à prendre en compte dans le calcul du rendement locatif net. C’est, d’ailleurs, ce dernier élément qui est à considérer pour calculer la réussite de votre investissement locatif.

Une fiscalité intéressante

Aujourd’hui, le statut de loueur en meublé non professionnel (LMNP) permet d’imposer sur la moitié de vos loyers. Ainsi, la déduction des charges et des recettes locatives sont possibles.

5 investissements immobiliers d’avenir

Comme indiqué plus haut, la pierre est un investissement immobilier sûr et d’avenir. Cependant, il est essentiel d’investir dans un bien au placement avantageux. Quels sont les 5 investissements immobiliers d’avenir ?

L’immobilier locatif

Avec la Loi Pinel, investir dans un bien neuf afin de le louer a de nombreux avantages. Selon la durée d’engagement, une défiscalisation est accordée. Ce type d’investissement permet aussi d’augmenter ses revenus et de se construire une retraite paisible grâce aux loyers mensuels perçus.

La résidence senior

La durée de vie qui s’allonge, une société de plus en plus vieillissante, voilà les éléments qui font de la résidence senior un placement d’avenir. Cette solution astucieuse permet, d’une part, de proposer des logements adaptés aux personnes âgées et d’autre part de suggérer de nombreux services. La résidence senior, moins onéreuse qu’une maison de retraite permet, aussi, aux personnes de vivre de manière paisible sans trop dépenser.

Un bien ancien à rénover

Acheter un bien non habitable en l’état, où des travaux de rénovation sont nécessaires, permet de bénéficier de certains avantages fiscaux. En effet, si le propriétaire loue son bien après la rénovation, le coût des travaux peut être déduit des loyers.

Les résidences étudiantes

C’est un des marchés les plus porteurs aujourd’hui et pour cause. Les étudiants sont de plus en plus nombreux et la demande de logements étudiants est supérieure à l’offre. Les résidences attirent donc les acquéreurs en quête d’un investissement immobilier d’avenir.

Le viager

Le viager existe depuis longtemps mais attire toujours les acquéreurs, et ce pour diverses raisons. Le coût final du viager n’est connu qu’au décès du vendeur. Les frais de notaire dépendent, également, de la valeur marchande du bien.

Qu’est-ce que la loi Pinel et pourquoi vous devez la connaitre !

La loi Pinel est un dispositif qui a été mis en place le 1er janvier 2015 afin de relancer la construction de logements neufs en France. Cette loi accorde une défiscalisation (de 12%, 18% ou 21%) selon la durée d’engagement (6, 9 ou 12 ans). Un logement neuf ou ancien à restaurer peut être acheté afin de profiter de cette loi. En revanche, le bien doit être situé dans une zone Pinel déterminée et le loyer doit être établi selon les plafonds de la loi.

Conseils pour débuter dans l’immobilier

Avoir un projet immobilier en tête afin de se constituer un patrimoine, un complément de revenus, est une bonne idée. Cependant, il est important de ne pas se jeter, les yeux fermés, dans ce projet. Découvrez, dans cette partie, les conseils pour bien débuter dans l’immobilier.

Trouver un vendeur qui veut vraiment vendre : la stratégie de l’immobilier

Lors du premier rendez-vous avec un vendeur, sa motivation de vendre doit être ressentie. Plus un vendeur est motivé, plus vos conditions seront acceptées rapidement. Comprendre la motivation du vendeur vous permettra de prendre le dessus sur la négociation. Vous aurez ainsi plus de chances d’acquérir le bien selon vos conditions.

Acheter à côté de chez soi : avantages et inconvénients

Les avantages

Investir dans un bien à côté de chez soi permet de disposer de toutes les informations sur l’environnement, la ville, la demande locative, le prix du marché… De plus, ce type d’investissement permet, également, de dénicher le meilleur bien au meilleur prix.

Les inconvénients

L’inconvénient majeur d’investir dans un bien près de chez soit réside dans le fait qu’il faut bien interpréter les informations relatives à sa ville. Il est important de faire preuve de subjectivité.

Quelle période choisir pour louer rapidement son logement ?

Quelle période pour louer son logement ?

Les studios

Très prisés, ils se louent, en majorité, à chaque période de rentrée universitaire. Les recherches de logements commencent en septembre, l’offre est donc la plus importante à cette période là.

Les autres logements

Ces biens n’obéissent pas à la même règle. Les maisons ou autres sont plus recherchées vers mai. Les parents ayant des enfants à scolariser débuteront donc leurs recherches dès ce mois afin de finaliser les inscriptions scolaires.

Investissement immobilier : comment faire ses calculs de rentabilité ?

Pour mesurer la rentabilité brute de son bien, le calcul est le suivant :

100 x (loyer mensuel x 12) / Prix d’acquisition du bien

Pour la rentabilité nette :

100 x (loyer mensuel x 12) – Taxe foncière – Charges non récupérables  – Frais de gestion / Prix d’acquisition du bien

 

Conclusion

Investir dans un bien immobilier reste, aujourd’hui, une très bonne solution pour placer son argent. Cependant, il est important de bien évaluer les avantages, inconvénients et surtout les risques. Des investissements immobiliers sont, aussi propices  à un très bel avenir. Des dispositifs, comme la Loi Pinel offre, également, de nombreux avantages. Quoi qu’il en soit, il est important de tout évaluer avant de se lancer.