Conseils pour acheter un appartement ancien

Si vous avez repéré le bien immobilier dont vous avez rêvé et que vous souhaitez l’acquérir, il est nécessaire de suivre quelques conseils pour acheter un appartement, surtout si vous prévoyez d’investir dans l’ancien. Il faudra faire une inspection en profondeur de l’état de l’appartement en question et demander si les diagnostics techniques sont à jour.

Qu’il s’agisse d’un énième ou d’un premier achat, divers points sont à vérifier si vous souhaitez acheter un appartement ancien. Ce n’est pas bien difficile, l’essentiel est d’examiner point par point l’état du logement ainsi que de l’immeuble et de respecter les démarches nécessaires pour vous permettre l’accession au bien.

Evaluer les possibilités d’aménagement intérieur et le coût des travaux

Il est essentiel de bien vérifier l’état de l’appartement lorsque vous effectuez une première visite, depuis celui des parties communes jusqu’à l’intérieur du domicile. Cela vous permettra de prendre connaissance des divers travaux qui sont à faire. Il faut savoir que les frais des travaux seront à votre charge dans le cas où il existe un projet de travaux mais que la part à payer pour chacun des copropriétaires n’a pas encore été fixée.

D’autre part, il faut bien lire le contrat puisqu’il est possible que le vendeur ait inséré une clause stipulant que l’acquéreur prendra toutes les charges à partir du jour de la signature de celui-ci. Dans ce cas, ce sera également à vous de régler les coûts des travaux. Si possible, il est préconisé de venir avec un professionnel du bâtiment ou un architecte lorsque vous effectuerez la visite du bien immobilier en question. Il saura exactement quelles sont les failles à refaire.

Inspection des parties communes

Conseils pour acheter un appartement - partie commune

La première impression en dira long sur le reste de la visite. En d’autres termes, les parties communes vous aideront à avoir une idée sur la copropriété et l’état de l’immeuble en générale. Il faut donc prêter attention à l’aspect des escaliers communs, de l’ascenseur s’il y en a, du hall d’entrée, de la façade, du jardin s’il en existe, du local à poubelle et autre.

Examination des fissures

Prenez le temps de voir si des fissures sont présentes sur les murs, les sols et les plafonds. Si vous êtes inquiet par rapport aux marques de fissure, n’hésitez pas à prendre conseil auprès d’un professionnel. Généralement, les fissures peuvent menacer la stabilité du bâtiment. Posez des questions sur l’année de construction de l’immeuble pour vous assurer de la solidité de celui-ci. Afin d’avoir le cœur net sur ce point, demandez à voir l’état des sous-sols et de la fondation.

Demande d’information sur l’isolation thermique et phonique de l’appartement

Normalement, le résultat du Diagnostic de performance énergétique ou DPE doit être obligatoirement communiqué sur l’annonce et à défaut, le sujet doit être entamé dès le début du processus de vente. Un appartement bien isolé vous procurera un confort optimal et vous permettra de réduire vos factures d’énergie. Osez demander si des travaux d’isolation acoustique ont été effectués, vu que vous allez acheter un appartement ancien. Ce type d’isolation vous épargnera des bruits gênants venant de l’extérieur.

Se poser les bonnes questions

L’achat immobilier est un investissement à ne pas prendre à la légère. C’est pour cette raison qu’il est extrêmement important de poser des questions pertinentes lors de la visite du bien.

Par rapport au système de ventilation

Il est important de disposer d’un appartement ayant une ventilation convenable. Si le logement présente des traces d’humidité et de moisissure, cela signifie que la ventilation laisse à désirer. Pensez à demander si les fenêtres de la cuisine et de la salle de bain peuvent s’ouvrir. Il ne faut surtout pas hésiter à scruter les moindres recoins, vous en avez le droit.

Par rapport à la luminosité

Demandez à votre interlocuteur, que ce soit un agent immobilier ou le propriétaire même, quelle est l’exposition de l’appartement. Un logement orienté vers le sud ou le sud-ouest est plus éclairé et reçoit l’ensoleillement. Par ailleurs, si le domicile est exposé au nord, il sera plus obscur et se chauffera difficilement.

Il est important de recevoir de la lumière naturelle à l’intérieur du domicile, surtout au niveau des chambres et de la pièce de vie. Pour en avoir le cœur net, il est conseillé de faire la visite des lieux au milieu de la journée. Les fenêtres peuvent jouer un rôle primordial dans ce sens. Et en parlant de fenêtre, vérifiez leurs états. Si elles ne disposent pas de double vitrage, cela peut engendrer de sérieux problèmes d’isolation.

Par rapport à l’électricité

Il faut absolument vérifier si l’installation électrique de votre futur appartement est aux normes. N’hésitez pas à demander si le chauffage fonctionne correctement, si l’eau chaude marche bien, si la chaudière n’est pas très vieux, etc. Cela vous permettra, en effet, d’éviter de faire des travaux imprévus lorsque vous serez installé.

Par rapport aux caractéristiques de l’appartement

Il est essentiel de comparer le nombre de chambres par rapport à celui fournit dans l’annonce. S’il y a une cheminée, il est nécessaire de demander si le conduit est bien entretenu. Vérifiez également l’état des revêtements de sols et de murs, s’il y a des travaux à prévoir ou si tout est nickel.

S’assurer que l’environnement et la position géographique de l’appartement vous convient

En plus des diagnostics techniques à vérifier, vous devez vous imprégner de l’ambiance du quartier si vous décidez de conclure l’achat après votre visite. En arrivant sur les lieux, assurez-vous que l’emplacement de l’immeuble vous convient. Il ne faut pas hésiter à demander si des moyens de transport en commun, des écoles, des lycées, des commerces, des espaces verts ou des squares se trouvent à proximité du logement.

Pendant la visite, vous pouvez remarquer si le quartier est calme ou bruyant et si l’appartement donne sur une rue passante. Pour s’assurer que l’atmosphère qui y règne reste constante, le mieux est de faire des visites à des heures différentes.

Bien réussir son premier achat immobilier : les conseils

Les primo-accédants sont novices dans ce secteur d’achat appartement puisqu’ils seront sur le point de réaliser leur premier achat immobilier. Il convient de connaître certains points avant de sauter le pas, à savoir l’existence des aides financières et les conditions d’obtention de prêt, entre autres. En effet, le candidat à l’accession doit s’interroger sur les critères obligatoires pour pouvoir concrétiser son projet. Selon le président d’Emprunt Direct, « Il est judicieux de s’informer sur le financement d’un futur bien avant même de commencer les visites ».

Afin de savoir quelles sont les conditions requises pour pouvoir recevoir des aides financiers, vous pouvez vous informer auprès de votre banque ou prendre contact avec un courtier. Ce dernier sera en mesure de fournir tous les critères de chacun des établissements bancaires, ce qui vous permettra de faire des comparaisons.

Définir le budget au préalable

Avant de vous lancer dans votre projet, l’étape cruciale qui vous permettra de trouver un appartement à votre pointure est la détermination de votre budget. Vos capacités d’achat varieront en fonction de plusieurs facteurs, notamment le coût engendré par votre achat, les fonds propres dont vous disposez et la fiscalité.

Les frais liés à l’emprunt : il s’agit là de l’assurance du prêt immobilier, de la garantie à fournir à la banque et des frais de dossier bancaire qui peuvent aller jusqu’à 1% de la totalité de votre crédit.

Les frais relatifs à l’achat de l’appartement, notamment les frais du notaire ou les droits de mutation, les impôts et les taxes.

Les frais après l’acquisition du bien : être propriétaire signifie que vous serez dorénavant obligé à payer votre taxe foncière tous les ans. Parce que vous avez décidé d’acheter un appartement, il est également indispensable de prendre part aux charges de copropriété pour réaliser des travaux d’entretien des parties communes de l’immeuble.

Prendre connaissance des aides financières existantes

Conseils pour acheter un appartement - financement

Afin de concrétiser votre projet d’achat immobilier, il faut que vous sachiez qu’il existe de nombreux dispositifs d’aide auxquels vous pouvez profiter. A titre d’exemple, vous pouvez choisir entre le prêt à l’accession sociale ou PAS, le prêt à taux zéro ou PTZ, le prêt épargne logement ou PEL, le prêt employeur ou le prêt conventionné.

Maîtriser le prêt hypothécaire

Il faut savoir que l’établissement bancaire à qui vous vous adresserez pour l’emprunt va prendre du temps pour étudier minutieusement votre projet et votre profil (situation professionnelle, familiale et financière). A priori, deux critères sont importants avant que la banque ne vous accorde votre crédit immobilier. D’un coté, vous devez disposer d’un apport égal à 20 % du prix du bien. De l’autre coté, il est essentiel que la charge annuelle de l’emprunt, notamment les amortissements, les intérêts hypothécaires et les frais d’entretien ne dépasse pas le tiers de votre revenu brut.

Connaître les avantages de la loi Pinel

Le Pinel procure de nombreux avantages si vous souhaitez constituer un patrimoine immobilier sans avoir à payer beaucoup d’impôts. Avec ce dispositif, vous aurez l’opportunité d’avoir une déduction fiscale à hauteur de 21% du prix d’achat d’un logement neuf. En d’autres termes, si vous optez pour l’investissement loi Pinel, vous serez un heureux propriétaire qui va bénéficier d’une réduction sur impôts.

Par ailleurs, la condition d’accès à l’avantage fiscal de la loi Pinel est l’investissement dans un bien immobilier neuf. Ce dispositif ne concerne donc pas ceux qui souhaitent acheter un appartement ancien.

Maîtriser les étapes de demande et d’obtention de prêt immobilier

Pour tout projet d’achat d’appartement, l’obtention d’un crédit immobilier auprès d’une institution bancaire est indispensable. Il existe des étapes à suivre si vous voulez que votre requête soit considérée, à savoir le calcul de votre capacité d’emprunt, la recherche de financement, la préparation de dossier, l’obtention d’un accord de principe et le déblocage des fonds.

Calculer la capacité d’emprunt

En tant qu’emprunteur, vous devez définir votre projet dans un premier temps, puis déterminer le budget que vous détenez. Il est essentiel de savoir à l’avance ce que vous voulez vraiment : investir dans le neuf ou ancien, acheter appartement ou maison, combien de nombres de pièces vous cherchez, quelle superficie, choisir quelle localisation… Vous êtes dans l’obligation de savoir quels sont vos moyens financiers et en déduire la capacité d’emprunt et d’endettement ainsi que l’apport personnel.

Cela est nécessaire pour voir si vous êtes en mesure de concrétiser votre projet. Dans ce cadre, vous pouvez effectuer une simulation gratuite sur un site spécialisé ou solliciter un courtier en crédit.

Rechercher un établissement bancaire pour financer le crédit immobilier

Une fois que l’emprunteur a repéré le bien qu’il va s’acquérir et signé une promesse ou un compromis de vente, il fera en sorte de trouver un financement bancaire. Le délai escompté pour l’obtention du crédit immobilier qui est généralement de 45 jours au moins, doit être précisé dans ce contrat. Au cas où l’acheteur n’obtient pas gain de cause auprès de la banque, le vendeur est en mesure d’annuler l’accord.

Préparer le dossier pour la demande de prêt

Il est capital de présenter un dossier complet pour que la demande de prêt de l’emprunteur soit prise en compte. En principe, ce dernier ne doit pas avoir de dettes, de découverts bancaires et autre. Au moment du montage du dossier, vous aurez l’occasion de prendre connaissance du type de prêt que la banque va vous accorder, du taux d’intérêt, de la durée de remboursement du prêt, du montant des mensualités, de la garantie du crédit et de l’assurance du prêt immobilier.

Obtenir un accord de principe de la part de la banque

Un accord de principe de la banque signifie une obtention de financement. La réponse peut vous parvenir entre dix jours à trois semaines. Il est possible que l’établissement bancaire octroie son accord de principe mais émet des réserves, ce sera alors à vous de remplir les conditions pour pouvoir accéder au prêt.

Débloquer les fonds et procéder à l’achat immobilier

Avant de procéder à la signature de l’acte authentique de vente devant le notaire, il est indispensable de transmettre à la banque une demande de déblocage des fonds. Dès lors que la somme sera disponible, le notaire va virer le montant du prix de l’appartement sur le compte du vendeur. C’est en quelque sorte la finalité de votre achat immobilier.

Il faut bien se décider avant d’investir dans l’achat d’un bien immobilier. Effectuer une ou plusieurs visites des lieux vous sera d’une grande aide en ayant à l’appui les différents conseils pour acheter un appartement. Si vous souhaitez acquérir un logement ancien, il est nécessaire de vérifier l’état de l’immeuble et de l’appartement en question.