10 conseils pour faire un bon investissement immobilier

Les statistiques du marché de l’immobilier montrent que ce secteur d’activité est très enrichissant. Le rush vers les biens immeubles quelque peu marginalisés à une certaine période a pris une nouvelle ampleur qui nourrit les curiosités. Pourquoi un tel essor? Cette question n’est cependant pas rhétorique. Si le secteur est devenu un des plus prometteurs, pour que votre investissement immobilier soit rentable, il doit  tout d’abord obéir à ces dix conseils.

Conseil investissement : dressez une liste de vos impératifs

Avoir une idée précise de ce que l’on recherche est très important. Pour une bonne recherche, vous devez, avant toute chose, dresser une liste de vos impératifs. Il s’agit notamment des éléments qui rendront compétitif votre bien immobilier : la commodité, le confort, le nombre de pièces, la sécurité du quartier, l’attraction de la ville… Cette manière de procéder vous évitera les pertes de temps liées aux nombreuses visites infructueuses.

Faites une étude minutieuse du bien et renseignez-vous

Collectez les réponses favorables que vous aurez trouvées aux critères que vous vous êtes imposé. Il est à présent temps pour vous de vous informer par rapport à votre achat. C’est le moment propice de faire l’étude précise du bien sur le marché. Pour ce faire, vous pouvez consulter les différents spécialistes qui sont du domaine de l’immobilier. Ces professionnels vous indiqueront avec beaucoup plus de précisions les informations relatives aux biens en vente, dans la ville dans laquelle vous souhaitez acheter.

Pourquoi choisir un bien vétuste?

En générale, un bien vétuste avec la possibilité de rénovation est moins onéreux qu’un bien rénové ou neuf. Sur cette base, vous pouvez réaliser une bonne affaire, du moment où vous chiffrez les travaux à réaliser. De même, avec l’immobilier ancien, vous bénéficierez d’avantages fiscaux très importants. Acheter un immeuble à rénover, c’est toujours mieux à la seule condition que les travaux de rénovation ne vous conduisent dans un gouffre financier. Pour éviter des erreurs cruciales, il serait souhaitable de laisser un spécialiste du bâtiment faire l’étude financière des travaux.

Visitez méthodiquement les immeubles avant achat

De manière subtile, venez habilement en avance sur le lieu du rendez-vous, dans le but d’évaluer la zone. Il s’agit ici de repérer divers aspects qui vont vous permettre d’établir efficacement votre domicile dans la zone. Plus il y aura des structures à proximité du logement (telles qu’un tramway, une station de métro, une gare ou des supermarchés) à visiter, mieux vous rentabiliserez votre investissement, car votre immeuble sera plus convoité. Il est très important d’évaluer ces commodités par rapport à l’environnement à intégrer.

A la vue du cadre proprement dit, inspecter les dépendances. Voyez par exemple la cave, le parking… Puis un examen minutieux doit être réalisé sur le bon fonctionnement des équipements allant du sol au plafond. Il est aussi nécessaire que le vendeur vous fournisse les diagnostics qui vous renseigneront sur un certain nombre d’éléments (capacité des chambres, la résistance des matériaux, etc.)

Evaluez les frais de rénovation en fonction du niveau de vétusté du bien à acquérir

Pour vous lancer avec succès dans l’acquisition d’un bien immobilier, il y a une base à ne pas négliger. Elle vous sera utile en ce qui concerne l’économie substantielle que vous pouvez réaliser. Il est primordial d’évaluer les frais de rénovation en fonction de la vétusté du bien à acquérir. Il reste indéniable que les immeubles nouvellement construits sont plus onéreux que ceux qui sont vétustes. Le temps étant précieux, il est donc nécessaire d’évaluer le type de bien immeuble dans lequel vous voulez investir.

Pourquoi projeter son achat dans le futur?

Apres l’évaluation de votre projet d’achat, il est nécessaire de savoir le nombre d’années sur lequel va s’étendre l’impact économique de votre investissement. De toute évidence, ce sera une dette que vous allez éponger sur une certaine durée, si vous choisissez de faire des prêts. De nombreux facteurs peuvent se constituer en frein au bon déroulement du processus d’acquisition. Il vous revient alors de vous projeter dans le futur pour évaluer la stabilité de votre situation professionnelle voire financière. L’étude de la progression constante de vos revenus doit se faire en fonction de votre aspiration familiale. Une réponse positive à ces questions vous aidera à maintenir le cap.

Comment faire une proposition de prix d’achat ?

Il vous suffira de faire une offre d’achat en fonction du prix émis par le vendeur. Si vous estimez que le prix du vendeur est trop élevé, alors vous pouvez vous engager dans une négociation. Le plus important étant de ne pas en abuser puisque vous vous êtes renseigné au préalable en ce qui concerne les prix des logements dans la région. Vous avez aussi déjà fait le constat sur l’état du logement. Une fois que vous trouvez un terrain d’entente avec le vendeur, vous êtes tenu de respecter votre engagement à payer.

Etablissez votre plan de financement

Très peu sont les acquéreurs qui parviennent à acheter un immeuble sans un crédit immobilier. En fonction de votre budget et de votre profil, il est toujours recommandé d’analyser les différentes options de financement qui s’offrent à vous. Vous pouvez aussi vous adresser à un courtier qui se chargera de vous obtenir un meilleur financement.

Formalisez vos opérations immobilières

Vous avez le choix d’effectuer l’achat via votre notaire. Dans ce cas, deux notaires seront conviés pour l’acquisition. Le vôtre se chargera de sauvegarder vos intérêts et celui du vendeur les siens. En ce qui concerne la rémunération, ne vous inquiétez surtout pas. Les deux notaires se partageront leurs honoraires. Dans la mesure où vous ne disposez pas d’un notaire, il est conseillé de se faire guider par le notaire du vendeur.

Faites-vous entourer de professionnels qualifiés

Sur ce plan, il est d’avis de vous faire entourer de professionnels qualifiés pour optimiser les économies que vous pourrez réaliser. Leur présence à vos côtés vous aidera beaucoup plus à faire une bonne affaire immobilière. La loi PINEL est le nouveau dispositif fiscal qui vous aidera à baisser en fonction de votre achat, vos impôts. Cette loi propose différents avantages en ce qui concerne l’immobilier.

Le secteur de l’immobilier a beau être un domaine complexe, si vous suivez certaines démarches, nul doute que vous ferez un meilleur investissement. Les dix conseils évoqués ici constituent des points très importants dont vous devez vous servir afin de mieux engager votre investissement immobilier.