Sélectionner une page

L’achat immobilier ne doit pas se faire à la légère. Lors de la première visite du bien que vous souhaitez acquérir, il est nécessaire de poser les bonnes questions afin de bien acheter son appartement. Que la visite se fasse avec le propriétaire ou avec un représentant d’une agence immobilière, faire une check-list des questions à poser est d’ordre.

Si vous souhaitez investir dans le neuf, il est indispensable de scruter de fond en comble l’état de l’appartement ou maison que vous prévoyez d’acheter. Une première prise de connaissance de l’environnement de votre futur logement vous aidera à voir au premier abord s’il y a du vis-à-vis par rapport au voisinage, s’il existe un parking inclus dans la vente, si l’immeuble dispose d’un ascenseur, etc. Autant de vérification sont possibles avant de décider quoi que ce soit.

Les vérifications qui peuvent se faire dès l’arrivée sur place

Dans un premier temps, il faut s’assurer que l’emplacement de l’appartement correspond à vos attentes. Lors de votre visite, prenez la peine d’observer le voisinage puisque ce sera désormais votre futur quotidien lorsque vous allez habiter dans le quartier. Afin de détecter les éventuels points faibles, notamment la présence de bruits qui pourraient gêner, le mieux est de faire deux visites avant l’achat définitif : une dans la semaine et une autre le samedi ou le dimanche.

L’environnement de votre futur appartement

Bien acheter son appartement - louer appartement

Vous pouvez ensuite demander à votre promoteur immobilier si des écoles ou des commerces se trouvent dans vos parvis, s’il existe des parcs ou des espaces verts à proximité de l’appartement, si le quartier est bien fréquenté ou si au contraire, des actes de vandalisme sont fréquents, si la demeure est bien desservie et plus encore. Par ailleurs, vous êtes en mesure de vérifier par vous-même si l’appartement donne sur une rue calme ou très passante, si un local professionnel se situe près de chez vous, etc.

Il ne faut pas non plus hésiter à demander si l’immeuble dispose d’un parking. Si oui, à voir si votre emplacement sera privatif ou commun. L’accession à la propriété vous permettra de prendre connaissance s’il existe un ascenseur dans le bâtiment. Si oui, il est nécessaire de vérifier s’il est opérationnel ou en mauvais état.

Les caractéristiques de l’appartement

Il est essentiel de décrypter la solidité de l’immeuble où se trouve votre futur appartement puisque vous allez investir dans un achat. L’année de construction du bâtiment est donc à savoir afin de déterminer si l’immeuble est neuf ou ancien. Il ne faut pas hésiter à exiger de voir l’état des sous-sols et des fondations avant de partir, pour mieux s’assurer de la solidité de l’immeuble. Cela pourrait aussi vous donner une idée de l’entretien de celui-ci.

Toujours dans cette même optique, il est de votre droit de vérifier l’état de la toiture et de la façade. Si des fissures ou d’autres détériorations sont visibles, pensez à demander quand le ravalement de façade a eu lieu. Il en est de même pour la toiture, il faut bien vérifier que celle-ci a été démoussée ou pas et ne présente pas d’indicateur de problèmes d’étanchéité. En effet, les travaux de rénovation de toit sont assez coûteux, ce qui signifie un investissement de plus.

L’état des parties communes de l’immeuble

Partie commune sous-entend la cour, le jardin (s’il y en a), le hall d’entrée, les boîtes aux lettres, l’ascenseur (le cas échéant), l’escalier, la cave et bien d’autres encore. Vous êtes en mesure d’examiner minutieusement l’état de ces parties communes et de demander si des travaux sont à prévoir. Il ne faut pas non plus hésiter à vous informer sur les dernières décisions prises par les copropriétaires.

Il est également utile de savoir si le bâtiment est bien sécurisé : porte blindée, existence d’interphone, port de badge magnétique des occupants, etc. Si vous avez un vélo, une poussette ou autre, pensez à demander s’il existe un local de rangement et si vous pouvez y accéder.

Les points importants à vérifier lors de la visite de l’appartement en question

Il ne faut surtout pas investir dans le vide. L’achat d’un patrimoine immobilier est très important, vous devez donc être exigeant quant à l’obtention des renseignements techniques dont vous avez besoin concernant le bien que vous pensez acquérir, que vous souhaitiez y habiter ou qu’il s’agisse d’un investissement locatif. Quoi qu’il en soit, mieux vaut prendre connaissance du réel état du logement concerné avant de décider.

Il est primordial de vérifier si les informations sur l’appartement correspondent à celles que vous avez pu voir sur l’annonce : nombre de pièces, superficie totale du logement, l’étage où il se trouve, existence d’une terrasse ou d’un balcon…

Aménagement intérieur

Vous devriez bien examiner l’état du plancher, des murs, des revêtements de sol ainsi que du plafond, et inspecter les éventuelles traces d’humidité. Le cas échéant, le bâtiment rencontre surement des problèmes d’étanchéité de toit. Demandez à visiter l’appartement dans toute son intégralité. Si le domicile dispose d’un ou de plusieurs rangements, n’hésitez pas à vérifier leurs états.

Lors de votre visite, vérifiez s’il y a beaucoup d’espaces perdus, combien de mètre carré en tout ? Du coté de la salle de bain, il faut s’assurer que la pièce dispose d’une fenêtre. Cet élément vous sera utile pour faciliter le séchage du linge par exemple ou tout simplement pour apporter un confort considérable. N’hésitez pas à poser des questions sur le système de production de l’eau chaude.

Isolation thermique de la maison

Il est important que votre futur appartement soit bien isolé, cela vous permettra de faire de réelles économies sur votre facture de chauffage. Pensez à demander le score de la performance énergétique de l’appartement. Si le logement indique « A » comme score, cela veut dire que celui-ci dispose d’une efficacité thermique performante. Par ailleurs, si le score est « G », il est nécessaire de faire une réhabilitation thermique.

En guise d’information, depuis le 1er juillet 2007, le DPE ou Diagnostic de Performances Energétiques est obligatoire dans le cadre d’une vente de logement ancien ou de la livraison d’un bien immobilier neuf.

Isolation acoustique de l’appartement

Une bonne isolation acoustique permettra à votre maison d’éviter la pollution sonore, dans le cas où il existe des nuisances sonores dans le quartier ou dans l’immeuble même. Il faut remarquer que les bâtiments fondés entre 1945 et 1975 transmettent pas mal de bruit, il faut à tout prix les éviter si vous êtes sensible au bruit. Pour savoir si l’appartement détient une isolation acoustique efficace, visitez les lieux dans la journée puis dans la soirée.

La luminosité du logement

Acheter un logement neuf est une décision cruciale, vous devez savoir si les critères de l’appartement vous conviennent, surtout s’il s’agit d’un premier achat. Il faut savoir que la luminosité du domicile est un élément à prendre en compte pour un confort optimal chez soi. L’ensoleillement est surtout requis dans la pièce à vivre et dans les chambres à coucher. Visiter l’appartement pendant la journée vous permettra d’y voir plus clair.

Les différents points à prendre en compte dans ce cadre sont le nombre de fenêtres existantes ainsi que leurs tailles et leurs états, l’existence de vis-à-vis ainsi que les pièces dépourvues de fenêtre, entre autres.

La ventilation

Si l’appartement n’est pas ventilé convenablement, cela peut entraîner des problèmes d’infiltration d’eau. Dans le cas où vous remarquez des traces de moisissure ou des traces d’humidité, cela signifie que la ventilation de l’habitat n’est pas correcte. Vous êtes libre de demander si la ventilation est naturelle ou mécanique et si les bouches d’extraction d’air sont en parfait état. Selon une étude, le taux d’humidité d’un appartement devrait idéalement se situer entre 45 et 55 %. Au-delà, les risques d’asthme et d’allergie sont élevés.

Les questions à poser à son promoteur avant de procéder à l’achat d’un appartement neuf

Bien acheter son appartement - questions

L’achat immobilier neuf est un projet à ne pas prendre à la légère, vous avez surement plusieurs questions envers votre promoteur immobilier et cela est compréhensible. N’hésitez pas à recueillir les informations que vous jugerez nécessaire avant de conclure l’achat.

Quels sont les avantages de la VEFA ?

Avant tout, il faut savoir ce qu’est une VEFA ou Vente en l’État Futur d’Achèvement. Il s’agit d’acheter un immobilier sur plans. Vous serez donc en mesure de personnaliser l’appartement ou la maison en son état neuf afin de l’adapter à vos attentes et à vos besoins. L’acquisition d’un bien immobilier neuf dans le cadre d’une VEFA vous permet de réduire les frais de notaire, d’amener à la baisse la facture énergétique de par les nouvelles normes de construction RT 2012 et de recevoir facilement des aides financières.

Grâce à la VEFA, la construction est accompagnée d’une garantie. Vous pouvez donc faire faire des réparations, le cas échéant, sans que vous ayez à attendre un jugement.

Quelles sont les aides financières possibles pour un primo-accédant ?

Sachez que dans le domaine immobilier, toute personne qui effectue le premier achat de sa résidence principale est connue sous l’appellation primo-accédant.

Il existe divers dispositifs d’aide financière ou crédit immobilier pour ceux qui souhaitent acheter un appartement neuf :

Le prêt à l’accession sociale ou PAS qui est exclusivement réservé aux primo-accédants ayant un revenu modeste. Il n’existe pas de montant maximal imposé, par ailleurs les conditions sont plus strictes. En ce qui concerne le taux de remboursement, cela peut varier entre 2,65 et 3,1% selon la durée de prêt qui est de 35 ans au plus.

Le prêt à taux zéro ou PTZ qui est sans doute un dispositif d’aide intéressant par rapport aux autres. En effet, comme le nom l’indique, le taux de remboursement est à 0%. Toutefois, les conditions d’accès au PTZ varient en fonction du revenu du primo-accédant. Ce sera à partir de critères précis que la banque ou l’établissement financier qui octroie le prêt déterminera le montant à accorder. Pour pouvoir réaliser votre achat immobilier, il est nécessaire d’apporter vos fonds personnels en complément de votre prêt.

Le prêt action logement qui était communément appelé 1% Logement ou 1% Patronal. C’est un prêt qui est réservé aux employés d’entreprises avec plus de 10 salariés. Le taux de remboursement est de 1% et le montant de prêt accordé est de 30% du prix du bien immobilier à acheter. Le remboursement peut s’étaler sur 20 ans.

Le prêt épargne logement ou PEL est un plan d’épargne logement. Certes, le taux de remboursement est plus élevé que ceux des autres dispositifs, mais l’avantage réside sur le fait que les droits sont transférables. A titre d’exemple, si vos parents disposent d’un PEL, ils sont en mesure de vous léguer leurs droits de prêts. Dans cette optique, le remboursement peut se faire entre 2 et 15 ans. Sachez que depuis 2011, l’Etat offre une prime allant jusqu’à 40% des intérêts de votre PEL pour un investissement de plus de 5000 €.

Les documents nécessaires pour conclure l’achat d’un appartement

Si vous souhaitez acheter un appartement, vous devriez constituer un dossier solide qui sera à remettre au notaire. Dès lors que vous aurez signé la promesse de vente immobilière, cela signifie que vous vous êtes engagé à acheter le patrimoine immobilier en question. Il convient donc de préparer un certain nombre de documents pour pouvoir accéder à ce bien.

En tant qu’acquéreur, vous êtes dans l’obligation de fournir au notaire vos justificatifs d’identité, d’adresse ainsi que de votre situation familiale, les informations qui précisent la finalité de votre achat (si vous prévoyez de transformer l’appartement en un local professionnel, si vous projetez de faire des travaux importants, etc.) et les renseignements relatifs à votre mode de financement.

 

En conclusion, bien acheter son appartement rime avec savoir poser les bonnes questions. Il s’agit d’un investissement durable, donc plusieurs points sont à vérifier avant d’acheter le bien immobilier de vos rêves. Des dispositifs d’aide financière sont à votre portée pour vous aider à concrétiser votre projet, vous pouvez demander les renseignements y afférents auprès de votre banque.