Sélectionner une page

Investir dans l’immobilier locatif consiste à acquérir un bien immobilier afin de le mettre en location pour générer des revenus. C’est donc un support d’investissement qui est potentiellement rentable, et qui permet de constituer un patrimoine durable tout en réduisant les charges fiscales. C’est également un placement financier qui permet à beaucoup de Français de s’enrichir, et qui séduit de plus en plus. Pour diverses raisons, l’investissement locatif est idéal pour fructifier ses ressources financières.

L’investissement locatif est une valeur sûre et durable

Les placements immobiliers sont nettement moins risqués que les placements financiers. Certes, les produits financiers sont potentiellement rentables, mais ils nécessitent une connaissance financière approfondie, et subissent les fluctuations imprévisibles des marchés financiers. La location immobilière par contre est une activité qui n’exige pas des connaissances spécifiques, et qui constitue une valeur sûre et pérenne.

D’autant plus qu’un bien immobilier est un objet tangible et réel qui conserve une bonne valeur de revente, et qui permet à tout moment de disposer d’argent liquide. La valeur d’un bien immobilier dépend en grande partie de sa position et de son état général. Ainsi, l’investisseur doit prendre en considération ces deux critères avant de réaliser son investissement locatif.

L’immobilier locatif pour financer sa résidence principale

Acheter une maison à son goût est souvent très onéreux et demande beaucoup de ressources financières. Or, il est tout à fait possible de commencer par investir dans l’immobilier locatif en achetant une petite habitation avec ses propres économies, ou bien en ayant recours à un emprunt. La location de l’habitation va générer des ressources financières qui vont s’ajouter aux revenus de l’investisseur.

Une fois que la somme des loyers perçus est égale au coût d’acquisition du bien immobilier, l’investissement entre en phase d’autofinancement. Cela signifie qu’à partir de ce moment le bien immobilier devient rentable. Ainsi, l’investisseur peut augmenter sa capacité de financement et disposer des ressources nécessaires pour acquérir sa résidence de rêve.

Des avantages fiscaux

Comme toutes les activités génératrices de revenus, la location immobilière est imposable. Toutefois, l’Etat a mis en place plusieurs mesures incitatives afin d’encourager les particuliers à investir dans cette activité. Le dispositif Pinel, par exemple, permet aux investisseurs en immobilier locatif, fiscalement domiciliés en France, de bénéficier d’une réduction d’impôts sur l’ensemble de leurs investissements. Un engagement locatif de 6, 9, ou 12 ans donne respectivement droit à une déduction d’impôt de l’ordre de 12 %, 18 %, ou 21 % du montant global de l’investissement.

La réduction d’impôts est répartie sur toute la durée de l’engagement locatif. Cet avantage fiscal est élevé à 32 % pour les investissements locatifs réalisés dans les départements d’outre-mer. La réduction d’impôts se fait sur un plafond déterminé, et concerne deux logements au maximum par an. L’acquisition du bien immobilier ainsi que la location doivent remplir les conditions requises par le dispositif Pinel.

Une revente facile de l’immobilier locatif

Avant d’investir dans une activité, chaque investisseur doit se poser la question suivante : Si un jour, je suis en difficulté financière, serait-il facile de vendre le support d’investissement pour disposer immédiatement des fonds nécessaires ? Autrement dit, est-ce que le support d’investissement est liquide ou non ?

En général, lorsqu’on investit dans l’immobilier, la réponse est claire : oui, le marché de l’immobilier est assez important. Donc, il est plus facile de revendre le bien immobilier, et de disposer immédiatement de l’argent nécessaire. D’autant plus que le nouveau propriétaire bénéficiera d’un revenu immédiat – généré par la location – et des mêmes conditions fiscales que l’acquéreur initial, notamment en matière d’amortissements et d’avantages fiscaux. C’est donc une bonne raison pour investir dans l’immobilier locatif.

Se constituer un patrimoine durable

L’investissement en immobilier locatif est un moyen pratique pour se constituer un patrimoine durable et évolutif. La location d’un bien immobilier est donc une source de revenus récurrents qu’il est possible de transmettre à ses proches afin de leur assurer la sécurité financière. De plus, la valeur de l’immobilier en location tend toujours à la hausse, ce qui permet de fructifier son capital tout en continuant à percevoir les revenus d’une manière périodique et constante.

Miser sur l’investissement locatif est donc une stratégie intelligente pour réaliser un patrimoine immobilier qui reste liquide en cas de besoin immédiat, et qui offre une forte rentabilité locative. D’ailleurs, l’investissement immobilier est un mode traditionnel et classique que beaucoup de Français privilégient pour constituer et développer leur patrimoine.

Un moyen efficace pour préparer sa retraite

Investir dans l’immobilier locatif est une solution privilégiée pour mieux préparer sa retraite. Dans un contexte législatif de plus en plus dur avec les régimes de retraite, il serait plus sage d’anticiper les changements et de trouver des alternatives complémentaires aux pensions de retraite. L’alternative la plus logique consiste à épargner afin de disposer de moyens financiers au moment de la retraite. Pour ce faire, il faut d’abord avoir une ou plusieurs activités génératrices de revenus pour pouvoir en épargner.

Parmi les options les plus intéressantes, l’investissement dans l’immobilier locatif est un placement rentable qui permet de générer des revenus complémentaires et continus. Ainsi, cet investissement permet d’épargner les loyers perçus sur la location, qu’elle soit vide ou meublée, et d’assurer par la suite une meilleure retraite. D’ailleurs, beaucoup de gens partout dans le monde optent pour ce type d’investissement, et envisagent un futur plus serein en fructifiant leurs revenus passifs.

L’immobilier locatif est un investissement rentable

Acheter un bien immobilier et le destiner à la location est un investissement rentable qui génère des revenus évolutifs et récurrents. Le rendement locatif dépend en effet de plusieurs facteurs comme les différentes charges du loyer ou les impôts sur les recettes générées par la location. En principe, il y a trois notions de rentabilité locative d’un bien immobilier, la rentabilité brute, la rentabilité nette de charge, et la rentabilité nette-nette. Le taux de rentabilité brute est obtenu en divisant le montant total annuel du loyer par le prix d’acquisition du bien immobilier (incluant tous les frais relatifs) et en multipliant le résultat par cent.

Le taux de rentabilité net de charge est calculé en retranchant toutes les charges relatives au bien immobilier du loyer annuel, en divisant le résultat par le prix d’acquisition et en multipliant par cent. Le taux de rentabilité nette-nette représente l’indice le plus représentatif de la rentabilité locative d’un bien immobilier. Son calcul se fait d’une manière plus précise en prenant en compte les revenus après imposition ainsi que les avantages fiscaux et dépend de la fiscalité du bailleur.

La rentabilité nette d’un bien immobilier varie en fonction des charges et du prix d’acquisition du bien immobilier, mais en général, elle se situe entre 3 et 7 %. Donc, l’immobilier locatif est plus rentable que l’assurance-vie ou le placement en bourse par exemple.

Un investissement financé en grande partie par le locataire

Pour acquérir un bien immobilier, il est possible d’emprunter l’argent nécessaire à un organisme de financement, ou bien à des membres de la famille ou des amis. Donc il est tout à fait possible d’acheter ou de construire un logement destiné à la location avec peu d’apports personnels. D’un côté, les organismes financiers offrent des taux d’intérêt assez intéressants. D’un autre côté, demander l’argent à des proches permet de disposer d’un emprunt sans intérêt, et de se libérer des contraintes liées à l’obtention du crédit bancaire.

Dans tous les cas, le financement d’un bien immobilier par l’argent obtenu de tiers permet de réaliser l’investissement locatif tout en soulageant les finances personnelles. A partir du premier mois de location, le remboursement des mensualités de l’emprunt se fera en grande partie par les revenus du loyer.

Une source de revenu passif

Acheter un local immobilier afin de le mettre en location, en vide ou bien en meublé, est l’une des stratégies les plus efficaces pour générer un revenu passif. Chacun peut réaliser ce genre d’investissement pour assurer son indépendance financière tout en conservant son activité principale. Un fonctionnaire, par exemple, ou bien un salarié qui fait des économies sur son salaire, peut investir dans l’immobilier locatif tout en continuant à exercer sa fonction.

Au début, il est évident qu’il faut également investir du temps pour trouver le bon emplacement et dénicher la bonne affaire, mais une fois cette étape passée, tout devient facile. L’investisseur peut confier la gestion entière de la location à une agence spécialisée qui va se charger de la relation avec les locataires. Ainsi, cet investissement va rarement nécessiter l’intervention personnelle du propriétaire, et va continuellement générer des revenus sous forme de loyers.

Le besoin de se loger est fondamental

Si l’on considère la classification des besoins humains, « la pyramide de Maslow », le besoin en logement figure dans toutes les catégories hiérarchiques, des plus primaires jusqu’au sommet des aspirations humaines. En effet, disposer d’un logement est fondamental pour assurer le besoin physiologique primaire qui est de pouvoir dormir dans un milieu convenable. Un logement assure également la sécurité des habitants, et constitue un lieu de vie privé, et un abri qui protège contre le froid, les intempéries, et les agressions physiques.

Pour un propriétaire, le fait d’acquérir un bien immobilier couvre aussi le besoin en estime de soi, et procure une sensation de fierté et d’accomplissement. Habiter dans un logement est donc aussi important que tous les besoins physiologiques primaires, comme manger ou boire. De ce fait, en investissant dans l’immobilier locatif, on peut être sûr que l’activité répond bien à un besoin essentiel et continu. D’autant plus que plusieurs catégories sociales n’ont pas accès à l’achat d’un bien immobilier, et doivent impérativement louer pour se loger.

Une forme de protection contre l’inflation

Investir en immobilier locatif est une bonne manière d’être couvert contre l’inflation. Les placements en bourse, par exemple, ne sont pas directement liés à l’inflation, mais aux lois de l’offre et de la demande au sein des marchés financiers. Donc, si le taux d’inflation est assez élevé, les placements financiers risquent de perdre de leur valeur.

Par contre, les placements immobiliers, comme l’immobilier locatif, sont liés d’une manière directe à l’évolution du marché de la consommation. Cela signifie que les taux de location ainsi que les prix des biens immobiliers augmentent en proportion directe avec les taux d’inflation. Par conséquent, les revenus de location augmentent également avec la hausse du taux d’inflation, ce qui permet à l’investisseur d’être potentiellement couvert contre l’inflation.

Un contrôle total sur l’investissement

Acheter des actions dans une société est une bonne manière d’investir son argent, et peut rapporter d’importants bénéfices. En revanche, dans ce genre de placements financiers, l’investisseur a peu de contrôle sur l’ensemble de son argent investi. En effet, sauf si l’actionnaire dispose d’un grand nombre d’actions lui donnant accès pour participer efficacement à la prise des décisions, il doit toujours se conformer aux décisions des dirigeants de la société.

Par contre, dans la location immobilière, le propriétaire est le seul maître à bord, et dispose de tous les droits pour décider sur l’ensemble de son activité. Il peut ainsi librement augmenter ou bien diminuer le loyer sans être obligé d’avoir l’accord de quelqu’un d’autre.

Un investissement pour tous les budgets

Le marché de l’immobilier locatif est très diversifié et permet à tout investisseur, qu’il soit petit ou grand, de réaliser son investissement. Un regard rapide sur la différence des prix de l’immobilier entre les grandes et les petites villes, ou bien entre les centres-villes et les banlieues, montre clairement que chacun peut trouver le bien immobilier correspondant à son budget.

Certes, la rentabilité va également différer d’une zone à une autre, mais dans tous les cas, l’investisseur peut miser sur le développement de son activité avec le temps. En effet, si l’achat est réalisé d’une manière intelligente, l’investisseur peut s’attendre à une croissance similaire ou même parfois supérieure à celle des grandes villes.

Un moyen de développer son intelligence financière

Acheter un bien immobilier pour le mettre en location est une bonne manière pour commencer sa carrière d’investisseur avec le moindre risque possible. C’est donc un avantage majeur pour investir dans l’immobilier locatif, car il permet au propriétaire d’améliorer son savoir-faire financier sans prise de risque majeur. Le simple fait d’épargner dans l’objectif d’acquérir son propre bien immobilier est un moyen efficace pour développer sa discipline et son engagement dans l’accomplissement de son projet d’investissement.

De plus, l’optimisation du coût d’acquisition et des avantages fiscaux liés à l’investissement locatif, permettent de développer sa dextérité financière et d’adopter le réflexe de toujours optimiser ses ressources financières. Sur tous les niveaux, investir en immobilier locatif est un bon début pour apprendre et développer sa capacité d’investissement.

Les prix de l’immobilier locatif sont flexibles

Dans les placements boursiers, le prix de l’action est fixé selon le principe de l’offre et de la demande. Ni le vendeur ni l’acheteur ne disposent d’une marge de négociation pour conclure la transaction. En revanche, dans le marché de l’immobilier, c’est exactement le contraire. Un vendeur peut librement fixer son tarif de location ou même de vente.

De même, l’acheteur dispose souvent d’une marge de négociation, et peut acheter à un prix inférieur à celui demandé. Il y a donc énormément d’opportunités pour optimiser son investissement en achetant des biens immobiliers sous-évalués. De plus, il est possible de fixer le loyer en fonction des revenus souhaités, sans être obligé de se conformer à une grille tarifaire spécifique.

Conclusion

L’immobilier locatif est un support d’investissement qui est sûr, rentable, et qui permet de constituer un patrimoine durable. Il permet également de générer des revenus passifs et de financer sa résidence principale. Le marché de la location immobilière est très large et se caractérise par une demande élevée et des prix flexibles. Il est possible de financer le bien immobilier mis en location en grande partie avec les loyers perçus, et avec peu d’apports personnels. En investissant dans l’immobilier locatif, il est possible d’améliorer son intelligence financière et de développer une bonne carrière d’investisseur.